Y a-t-il un burn out aux Echecs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Y a-t-il un burn out aux Echecs

Message par photophore le 04.03.16 12:15

En ce moment , on parle beaucoup du burn out au travail ,de ses causes et de ses conséquences , mais qu'en est-il aux Echecs ?
OTB , il n'y a pas de raison que les professionnels y soient moins sujets que , par exemple , les tennismen , d'autant plus que Fisher prétendait s'attaquer à l'Ego de l'adversaire
De fait , Taimanov et Larsen ne se sont jamais tout à fait remis du 6-0 que Fisher leur a infligé en matchs des Candidats
On peut donc se demander si cela existe aussi en JPC : Certes , les joueurs ICCF ne sont pas des Pros en ce sens qu'ils ne sont pas rémunérés , mais les uns doivent cumuler le temps passé aux Echecs avec celui consacré à une profession souvent très prenante ( en JPC , les professions intellectuelles dominent ) , et les retraités passent souvent plus de temps aux Echecs qu'il n'en passaient à leur profession
Alors , Y a-t-il un burn out au JPC ?


Dernière édition par photophore le 04.03.16 13:22, édité 1 fois

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3251
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 90
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un burn out aux Echecs

Message par Christophe 2 le 04.03.16 12:44

Ça dépend de la position...
avatar
Christophe 2

Messages : 752
Date d'inscription : 16/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un burn out aux Echecs

Message par photophore le 04.03.16 13:38

J'ai été convaincu que c'était le meme phénomène au vu de l'évolution de certains tournois quand on voit un joueur accumuler les "bulles" , pour un résultat final "indigne de lui"
Selon toute vraisemblance , c'est ce qui est arrivé à Papenin

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3251
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 90
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un burn out aux Echecs

Message par Lecroq le 04.03.16 18:30

Cela doit certainement arriver, avec abandon plus ou moins intempestif des parties en cours.

Lecroq

Messages : 1186
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un burn out aux Echecs

Message par photophore le 04.03.16 19:39

Que cela puisse arriver , j'en ai eu la révélation , d'une part au vu de certaines grilles de tournoi , mais aussi de l'évolution du classement de certains joueurs : quand on voit un 2500+ se retrouver à 2200 en 1 an ou 2 , on ne peut que se demander ce qui a pu se passer , et , si c'est mon prochain adversaire , si je vais rencontrer le 2500+ ou le 2200 : meme si les JPCistes sont souvent agés , l'AVC n'explique pas tout
Si j'ai lancé ce sujet , c'est pour 2 raisons : savoir comment on se remet d'un tel accident , et , si possible , peut-on le prévenir , et par quels moyens
C'est pourquoi l'expérience de tous est la bienvenue ( je produirai les miennes en temps utile , car elles ont surtout trait à la prévention )

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3251
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 90
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un burn out aux Echecs

Message par Lecroq le 04.03.16 22:16

Une grosse descente au classement n'est pas forcément le fait d'un burn out échiquéen. Cela peut être du à un gros pb perso, familial ou professionnel.

Lecroq

Messages : 1186
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un burn out aux Echecs

Message par Lion_aile le 05.03.16 8:50

Perso quand j'ai arrêté dans les année 2000, j'avais clairement un surmenage professionnel qui entrainait de mauvaises analyses dans les parties. Le docteur m'a conseillé d'arrêter toute activité intellectuelle en plus du travail (ou je fais déjà travailler les méninges) ...

J'ai échappé de justesse (d'après le médecin) au burn out mais j'ai arreté de jouer aux échecs "sérieusement" pendant 7 ans!

Donc pour moi un burn out aux échecs est possible mais je reste persuadé que au vu de la vie "stressante" que nous vivons, elle est a mon sens souvent lié a d'autres facteurs (cf message du dessus)

_________________
" Plus j'apprends plus je m'aperçois que je ne sais pas " (Galilée)
"La menace est plus forte que son exécution" (Aaron Nimzovitch)
---------------------------------------------------------------------------
Lionel Laffranchise
avatar
Lion_aile

Messages : 1780
Date d'inscription : 12/06/2010
Age : 44
Localisation : Bray en Val (45)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un burn out aux Echecs

Message par OlivierL le 05.03.16 8:56

Les problèmes médicaux sont souvent sujets à une descente aux enfers (au classement) .

Actuellement je joue contre Le finlandais,Pentti Lentinen, Au championnat d'Europe par équipe (postal)

J'ai malheureusement appris qu'il était atteint d'un cancer de l'oeil et qu'il risquait d'être remplacé.

Idem pour mon adversaire Allemand dans la même compétition, Hans Jurgen Isigkeit, qui a fait un séjour en hôpital pour des soucis de santés et qu'il préférait jouer par mail vu son état.

Mes parties contre ces 2 joueurs sont étranges de par leurs coups. Peu être l'état de santé de mes adversaire en est la cause ....

_________________
Le jeu d'échecs fait naître et fortifie en nous plusieurs qualités précieuses dans le cours de l'existence, telles que la prévoyance, la circonspection, la prudence, et la persévérance. Benjamin Franklin
avatar
OlivierL

Messages : 389
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 42
Localisation : Corbeil-Essonnes

Voir le profil de l'utilisateur http://ajec-echecs.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un burn out aux Echecs

Message par photophore le 05.03.16 10:36

Durant ma période postale , je m'aperçus un jour que l'adresse d'un de mes adversaires avait changé : il m'écrivait désormais du service de psychiatrie de l'Hopital Sainte Anne , où il venait d'etre interné
Cette période postale s'est terminée pour moi quand , après une période de chomage , j'ai pris un job qui m'expédiait toute la semaine en province , je n'étais chez moi que les week-ends : j'ai pu cependant terminer les parties en cours ; je n'ai repris qu'à l'avènement du serveur ICCF
Une fois j'avais sur le serveur un adversaire Russe qui m'écrivait en français des messages assez longs , et très critiques de Poutine : j'avais beau lui conseiller la prudence , rien n'y faisait : un jour son message m'arrive en anglais , il m'explique qu'il n'a plus d'internet et qu'il écrit de chez un ami ; la partie était équilibrée et je ne voulais pas lui causer d'ennuis supllémentaires : j'ai proposé nulle et il a accepté ; depuis , j'évite de discuter politique avec des Russes
Comme quoi je sais bien qu'il peut se passer tout autre chose que le burn-out

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3251
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 90
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un burn out aux Echecs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum