Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par tof le 23.03.14 17:54

Sur l'histoire des 24 heures, je voulais juste dire que certain arrive à 0 et joue pour "em...er" l'autre 10 coups en renouvelant ses 24 heures. Si le décompte était réel, ce genre de problème n'arriverait pas. Cela éviterait une autre forme "d'homme mort".
Sur le serveur, il est très facile de grappiller des jours, ce qui est contre l'esprit de l'iccf qui veut éviter que les parties perdurent......
avatar
tof

Messages : 302
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 23.03.14 18:01

Bon alors rantanplan, puisqu'il n'y a pas de solution, tu vois bien que le pire est toujours certain (ou qu'il faut faire comme si !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Lecroq le 23.03.14 18:02

C'est le principe de la cadence Fisher finalement. Chaque fois que tu joues ton coup , tu incrémentes de 24 h.

Lecroq

Messages : 1302
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 23.03.14 18:13

J'ai un adversaire qqui se retrouve à 0 à chaque controle de temps , et il recommence avec les 40 coups ( c'est un tournoi à 4 j/coup ) ; il n'a meme pas l'excuse d'etre en difficulté dans sa partie , mais il fait ça délibérément pour jouer sur mes nerfs
Il faut demander à ceux "qui n'aiment pas ça" d'exposer clairement leurs raisons : elles ne sont pas forcément glorieuses  smiley14.abgif.gif 

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 23.03.14 18:19

Lecroq a écrit:C'est le principe de la cadence Fisher finalement. Chaque fois que tu joues ton coup , tu incrémentes de 24 h.

Une autre hypothèse farfelue comme dans la recherche du vol MH370 : arrivé à 0 jour, on ne pourrait pas incrémenter les 24 h plus de trois fois !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par tof le 23.03.14 18:35

jb a écrit:Bon alors rantanplan, puisqu'il n'y a pas de solution, tu vois bien que le pire est toujours certain (ou qu'il faut faire comme si !)

Pour moi la solution est simple: Décompte du temps sans possibilité d'en récupérer sauf si on joue les dix coups dans le temps imparti. Dans ce cas là on repart avec 50 jours.
Les petits malins qui attendent d'être à 0 jour pour jouer à la Lucky Luke (tiens ca tombe bien avec Rantanplan  lol! ) ne pourront plus le faire.
avatar
tof

Messages : 302
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 23.03.14 18:58

Si ! Mon adversaire avait 0 de TR au 10ème coup : il a bien joué 10 coups en 50 j on lui en redonne encore 50 et il va recommencer
C'est comme si le tuteur d'un prodigue lui donnait son mois d'un seul coup : ce ne serait pas prudent , il lui donnera seulement le prix des repas de la journée

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 23.03.14 19:06

photophore a écrit:Si !  Mon adversaire avait 0 de TR au 10ème coup : il a bien joué 10 coups en 50 j on lui en redonne encore 50 et il va recommencer
La stratégie limace...bip bip...limace !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Mycroft Holmes le 23.03.14 19:46

photophore a écrit:Si !  Mon adversaire avait 0 de TR au 10ème coup : il a bien joué 10 coups en 50 j on lui en redonne encore 50 et il va recommencer
...
et tu te plains de quoi ? Que ton adversaire à suivi les règles
il a 50 jours pour 10 coups, où est le problème ? Que tu utilises pas tes 50 jours ?
Ca c'est ton "problème"
Ton adversaire à faire RIEN contre les règles, RIEN
Moi, j'aime pas que je joue contre un adversaire qui réponds chaque fois en moins que 24 heures.
Et ? C'est mon problème


Dernière édition par Ausone le 23.03.14 19:47, édité 1 fois (Raison : wer Rechtschreibfehler findet, darf sie behalten)

_________________
Amicalement
Markus cat

"Leave your front door and your back door open. Allow your thoughts to come and go. Just don’t serve them tea.”
Shunryu Suzuki smiley238.abgif.gif
avatar
Mycroft Holmes

Messages : 615
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : Le Roeulx, Hainaut, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par tof le 24.03.14 9:32

Je suis d'accord avec Ausone sur le fait que le gars respecte le règlement.
Mais, entre le règlement et l'esprit du règlement, je vois une grosse différence.
Par contre, supprimer cette histoire des 24 heures qui se renouvellent éviterait à un joueur de gagner des jours gratuits ce qui est contraire  à l'esprit de l'iccf.
C'est le point qui me gène et qui doit être totalement supprimé.
Nous mettrions fin à l'homme mort.
avatar
tof

Messages : 302
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 24.03.14 9:56

Le réglement , oui , mais pas le code de bonne conduite , surtout que déjà il ne s'est pas présenté  smiley247.abgif.gif 

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Mycroft Holmes le 24.03.14 10:19

Tof,
comme j'ai déjà dit, d'accord avec la descriptif des faits. Le problème reste que il faut faire un changement integrale des règles et je ne vois pas que ça peut passer le congrès.
Claude,
désolé non. Il DOIT pas se présenter. Il peut et ça a le bienvenue mais pas d'obligation de le faire. Et son utilisation de temps n'est pas contre la bonne conduite non plus, 50 jours pour 10 coups est 50 jours pour 10 coups. 39 pour le premier, 10 pour le deuxième et 8 fois 23h59m est absolument conforme aux règles et à la bonne conduite, sauf s'il est mat en 11.

_________________
Amicalement
Markus cat

"Leave your front door and your back door open. Allow your thoughts to come and go. Just don’t serve them tea.”
Shunryu Suzuki smiley238.abgif.gif
avatar
Mycroft Holmes

Messages : 615
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : Le Roeulx, Hainaut, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par tof le 24.03.14 13:52

Je vais prendre un exemple pour expliquer mon point de vue (j'aime bien enfoncer le clou  study )
Imaginons que mon adversaire joue un coup (ou deux peu importe c'est pour l'exemple) en 49 jours. Il lui reste 0 j et 24 heures.
Il joue les neuf coups suivants en utilisant à chaque fois disons 23 heures 59...
A chaque coup l'adversaire regagne un jour. Du coup il repasse à presque 60 jours pour les dix coups.
Quel est l'intérêt de baisser la cadence de dix jours si c'est pour permettre de les récupérer?
Je voudrais avoir l'avis d'Eric  sur ce point, s'il est disponible.
Supprimer cette règle lors d'un prochain congrès ne me semble pas être une idée farfelue.
avatar
tof

Messages : 302
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Lion_aile le 24.03.14 15:59

j'ai eu plusieurs adversaires qui ont fait ce coup
l'un d'entre eux est dans une finale avec 6 pieces, l'autre a perdu en jouant une con...rie et les autres je me souviens plus

_________________
" Plus j'apprends plus je m'aperçois que je ne sais pas " (Galilée)
"La menace est plus forte que son exécution" (Aaron Nimzovitch)
---------------------------------------------------------------------------
Lionel Laffranchise
avatar
Lion_aile

Messages : 1881
Date d'inscription : 12/06/2010
Age : 45
Localisation : Bray en Val (45)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 24.03.14 16:12

Lecroq a écrit:I l faut se poser la question de la signification de ces fameuses 24h "gratuites".
Quand un coup arrive chez vous, peu importe le mode  de transmission, on peut considérer que vous avez 24 h pour en prendre connaissance. Vous n'êtes pas tenus d'être au pied de la boite au lettres ou de l'ordi toute la journée.
La réflexion réelle commence quand vous avez pris connaissance du coup et non quand il arrive chez vous.
Il en résulte que 24h est devenu l'unité de mesure du TR car en dessous ce n'est plus vraiment du JPC.
C'est aussi simple que cela.

Lecroq a écrit:C'est le principe de la cadence Fisher finalement. Chaque fois que tu joues ton coup , tu incrémentes de 24 h.

Ausone a écrit:Le problème reste que il faut faire un changement intégral des règles et je ne vois pas que ça peut passer le congrès.

tof a écrit:
Supprimer cette règle lors d'un prochain congrès ne me semble pas être une idée farfelue.


Lion_aile a écrit:j'ai eu plusieurs adversaires qui ont fait ce coup
l'un d'entre eux est dans une finale avec 6 pieces, l'autre a perdu en jouant une con...rie et les autres je me souviens plus

J'entends maintenant l'argument que, quel que soit le temps restant, chaque JPC a toujours forfaitairement 24 heures de marge pour s'asseoir devant son écran, prendre connaissance du coup adverse et commencer à réfléchir ou ramener à l'écran ses précédentes notes et analyses avant de jouer à son tour.
Qu'on l'appelle comme on voudra, incrément ou congé renouvelable automatiquement, ce jour restitué est la garantie que le jeu pc ne va pas manger toute la vie et qu'il peut y avoir de longues périodes de pause et même de désintérêt, pour faire autre chose, avant des réveils en fanfare. Cette gestion du temps est prisée par les amateurs de stress, persuadés qu'ils vont mieux y réagir que l'adversaire. ?! La preuve que non chez Lionel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Lion_aile le 24.03.14 16:45

ouaip c'est pour cette raison que je l'ai souligné: dans la majorité des cas je me suis rendu compte que cela se retourne contre le joueur: il se met en zeinot comme a la pendule et la il suffit d'un imprevu et il perd sa partie soit en jouant mal ou en jouant plusieurs imprecisions qui se paient apres plusieurs series de zeinot

j'ai meme eu une personne qui a perdu plusieurs parties car:
- il avait eu trop de parties en zeinot a pas le temps de tout gérer
- mais le cas le plus bizarre: blocage du serveur pendant quelques heures et il n'avait pas eu le temps de jouer une ou plusieurs parties

donc jouer de cette façon m'énervait au depart et maintenant m'amuse car il finira bien par faire une erreur

Le seul cas ou cela m'enerve: la partie a 6 pièces et le joueur continue a jouer alors qu'il a perdu
mais ce cas disparaitra bientot ...

_________________
" Plus j'apprends plus je m'aperçois que je ne sais pas " (Galilée)
"La menace est plus forte que son exécution" (Aaron Nimzovitch)
---------------------------------------------------------------------------
Lionel Laffranchise
avatar
Lion_aile

Messages : 1881
Date d'inscription : 12/06/2010
Age : 45
Localisation : Bray en Val (45)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 24.03.14 17:20

On peut remarquer que cela se produit rarement quand la partie est passionnante : il n'y a qu'avec Baumgartner , mais il est en phase terminale et a peut-etre choisi de perdre au temps  affraid smiley14.abgif.gif 

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 24.03.14 17:55

Toutes mes parties sont passionnantes soit que j'essaie de gagner soit que j'essaie de ne pas perdre.
Jouer très vite une dizaine de coups avant le contrôle de temps après avoir laissé ruminer l'adversaire s'apparente à un bluff. Imagine-t-on d'interdire le bluff au poker au nom d'un code de bonne conduite ? ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Gillou le 02.04.14 17:22

Pour résoudre tous les problèmes des parties qui s'éternisent, et notamment ceux évoqués par Tof dernièrement (le joueur qui attend de récupérer 40 ou 60 jours pour attendre à nouveau), il faudrait

partir avec un capital de 250 jours au départ (grosso modo une partie qui durera au plus 1 an et demi sans les congés, même principe qu'à la pendule après tout), doubler le temps après 15 jours et quadrupler après 30 (il faut être dissuasif !)

Toutes les parties finissent au plus 18-20 mois après le lancement, donc facile pour une phase finale
Et ca laisse largement le temps pour faire une belle partie sans la pression du temps
Et avec ca l'homme mort, il est vraiment mort en 2-3 mois.

Gillou

Messages : 452
Date d'inscription : 13/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredegarance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 02.04.14 17:47

Ma solution de la cadence Fischer après 10 coups ( ou 15 ou 20 , c'est le principe qui compte ) me semble plus simple
Des parties comme celle avec Peli , qui a duré 98 coups ( joués à cadence normale , personne n'a trainé les pieds ) , n'auraient pas été possibles
Or de telles parties doivent pouvoir se jouer sans le spectre du KO

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 03.04.14 21:00

Nedoma a récidivé ; plusieurs fois de suite , il a joué son coup au moment précis ( mais quelques secondes avant ) où il allait perdre un jour : il a pu ainsi regagner 50 j : autant dire que son prochain coup n'est pas pour demain
Il faut que je marque le coup
J'ai un avantage de 30!!! , et mes projections me donnent 3 Dames contre un Roi dépouillé
J'ai l'intention , le prochain coup , de lui demander comment il espère sauver sa partie
Je ne pense pas que je risque une sanction  smiley247.abgif.gif 

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 29.06.14 11:29

Wink Allez, je vais faire encore grincer des dents !

Lorsque je reçois le coup (et non un coup !) de mon adversaire, je réponds toujours avec un temps de réflexion compatible avec les nécessités de la position afin, soit, de donner un sens à la partie et d’y obtenir un avantage, soit, d’éviter les dégâts dès lors où la phase précédente n’a pas fonctionnée…
Bref, pour ce faire, je réfléchis « un certain temps ».

Définition : « un certain temps », c’est le temps de réflexion nécessaire pour permettre à la partie de se refroidir (selon le principe bien connu de feu le Professeur émérite Fernand Raynaud, qui a marqué de façon indélébile mon adolescence…).

À partir de l’envoi de ma réponse, je ne me soucie plus guère du temps que va mettre mon adversaire pour y répondre. Ce n’est pas mon problème, mais le sien. Je m’en tape le coquillard à un point tel que je ne saurais vous le décrire ici ! D’autant plus que son TT de réflexion n’obère en rien le mien !


Résultat : je me ménage ainsi une réelle sérénité dont l’apaisement me permet de faire autre chose que de maugréer pour rien, ce dont mon foie m’est très reconnaissant !

Lorsqu’il joue enfin, alors qu’il se trouve au « bord du gouffre » du TR zéro et, qu’au moment où il va faire un grand pas en avant, la « règle » (que je ne cherche même pas à comprendre pour autant que cela soit possible…), lui permet de recouvrer 50 jours de rab, je ne m’émeus pas davantage et reprends la phase de réflexion ci-dessus décrite...

Moralité : le processus ainsi exposé, dit « processus de Tonton JEF » conduit  à  « L’essayer, c’est l’adopter ! ».

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.
 king

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 29.06.14 12:28

J'ai quand meme quelques années de plus que toi , et le temps ("petit qui me reste à vivre" François Villon ) compte un pu plus : ces 5 pts Elo peuvent m'etre plus utiles maintenant que dans 2 ou 3 mois
J'ai le meme problème avec Gaujens , mais j'ai pu observer qu'il ne peut analyser que le soir en rentrat du travail , et qu'il envoie sa réponse à la pause de midi le lendemain : je lui envoie mon coup à minuit (1 h du matin à Riga )
Il n'atteindra peut-etre pas le controle de temps ; on peut juger que ce n'est pas fair play , mais ce n'est pas illégal

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Gillou le 07.05.17 9:42

J'ai une partie qui a démarré il y a 2 ans dans un tournoi suisse
Nous en sommes à 77 coup et j'ai un mat en 62 coups !!  (trouvé par SF8 assez vite avec 7 pièces au total)
J'ai comme l'impression qu la partie peut encore durer 1 an et demi s'il le désire !

Pas moyen d'abréger cette partie ?

Gillou

Messages : 452
Date d'inscription : 13/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredegarance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 07.05.17 9:58

Pas avant que tu tombes de lomonosov en nalimov si "Ce tournoi autorise des demandes basées sur les tables de finales de six pièces."
Tu peux aussi lui annoncer mat en 62 (1) sous référence lomonosov, avec un honnête homme ça peut marcher.

(1) avec des mouvements de pions ou des échanges en cours de route

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 07.05.17 10:23

sparadrap a écrit:(1) avec des mouvements de pions ou des échanges en cours de route

Car la règle des 50 coups est valable en dehors des 6 men mais pas dans les 6 men ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 07.05.17 10:28

S'il y a tb6=gain en x coups cette équation prime sur la règle des 50 coups. Mais les tables lomonosov, encore moins les verdicts SF8, non, ils n'ont pas cette primauté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 07.05.17 10:41

sparadrap a écrit:S'il y a tb6=gain en x coups cette équation prime sur la règle des 50 coups. Mais les tables lomonosov, encore moins les verdicts SF8, non, ils n'ont pas cette primauté.

Oui, c'est que j'avais compris. Merci pour la confirmation Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Gillou le 07.05.17 11:47

Bon, et bien je vais me montrer patient. Il est fort probable qu'il abandonne avant ! ;-)
Perso, je ne connais pas les tables de Iomo...truc.  Je ne suis pas équipé pour.

Gillou

Messages : 452
Date d'inscription : 13/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredegarance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 07.05.17 15:07

Gillou a écrit:Bon, et bien je vais me montrer patient. Il est fort probable qu'il abandonne avant ! ;-)
Perso, je ne connais pas les tables de Iomo...truc.  Je ne suis pas équipé pour.

Il n'y a pas d'équipement spécial puisque c'est un accès en ligne Idea
Je crois qu'il faut payer un abonnement --> http://chessok.com/?page_id=28570
ou acheter le logiciel Aquarium qui inclut un an d'accès ! ( perso, je n'aime pas les produits CA mais bon, si les Lomonosov vous semble utiles ainsi que l'outil IDeA ? )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Lecroq le 07.05.17 15:40

Il suffit de taper Nalimov sur Google et de mettre sa position.

Lecroq

Messages : 1302
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 07.05.17 15:47

Lecroq a écrit:Il suffit de taper Nalimov sur Google et de mettre sa position.

Non, on parle des tables 7 men Lomonosov Idea Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 07.05.17 16:06

alone a écrit:

Il n'y a pas d'équipement spécial puisque c'est un accès en ligne Idea
Je crois qu'il faut payer un abonnement --> http://chessok.com/?page_id=28570
ou acheter le logiciel Aquarium qui inclut un an d'accès ! ( perso, je n'aime pas les produits CA mais bon, si les Lomonosov vous semble utiles ainsi que l'outil IDeA ? )

Plus exactement : il faut payer un abonnement d'un an et d'une dizaine d'euros pour avoir les lomonosov exclusivité chessok, le lien est le bon.
L'achat d'Aquarium donne l'accès au bouton tb7 sans limite de temps.
Les tb7 lomonosov ont connu une panne de 3 jours dernièrement, aussi bien dans l'aquarium que dans les tb7 chessok en ligne. Voir à ce sujet les récriminations sur le forum

http://tb7.chessok.com/forum

NB: peine perdue, ce forum n'est pas accessible sans sign in.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Lecroq le 07.05.17 16:43

alone a écrit:
Lecroq a écrit:Il suffit de taper Nalimov sur Google et de mettre sa position.

Non, on parle des tables 7 men Lomonosov Idea Wink

Oui mais pour imposer un résultat via le règlement, ce sont les 6 men qui comptent

Lecroq

Messages : 1302
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 07.05.17 18:53

Gillou a écrit:Bon, et bien je vais me montrer patient. Il est fort probable qu'il abandonne avant ! ;-)
Perso, je ne connais pas les tables de Iomo...truc.  Je ne suis pas équipé pour.

Lecroq a écrit:
alone a écrit:
Lecroq a écrit:Il suffit de taper Nalimov sur Google et de mettre sa position.

Non, on parle des tables 7 men Lomonosov Idea Wink

Oui mais pour imposer un résultat via le règlement, ce sont les 6 men qui comptent

Oui mais je répondais ci-dessus à Gillou qui semble penser qu'il faut un équipement spécial pour les TB 7 Lomonosov ? Idea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Gillou le 07.05.17 19:33

OK, il faut investir dans un outil... j'ai l'habitude de m'en passer, et je peux continuer sans.
Nalimov m'a toujours suffit !

Gillou

Messages : 452
Date d'inscription : 13/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredegarance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 09.05.17 3:45

J'ai déjà dénoncé « la morale des échecs » concernant ces « personnages dits joueurs d’échecs » qui jouent plus sur les nerfs d’autrui que pour faire honneur au roi des jeux en profitant de règles (biscornues pour moi) qui le « soutiennent » plus plus où moins…


Ainsi, un adversaire, après être resté pendant une semaine avec 1 jour de réflexion (en réalité 8 heures et quelques minutes), et alors que je répondais du tac au tac, je vois un beau matin que son compteur est repassé à +51 jours !! Et cela malgré un rappel à l’ordre pour (« double time applying »). Et ce, dans ses deux parties où, dans l’une, il a perdu une Tour nette et dans l’autre il a perdu la Dame + 1 Fou, le tout sans compensation aucune !! C’est absolument lamentable…


D’abord sur le plan échiquéen et ensuite, ce qui à mon sens est plus grave, sur le plan humanoïde… Seule, sans doute, la psychanalyse est à même de donner une explication cohérente face à l’incohérence. A quoi cela ressemble-t-il ? Qu’en retire cet adversaire dont le classement est inférieur à 1 800 et n’a donc rien à espérer de ce côté-là ? Autre exemple récent d’un jeune adversaire qui se retrouve en position de Mat imparable au bout de 15 coups. Je lui annonce la triste nouvelle (pour lui !). Pas de réponse autre que la continuation de la partie. Prenant alors cela à la rigolade, je lui annonce à chaque coup « Mat en XX ». Eh bien ! Que croyez-vous qu’il fit ?
 Il alla jusqu’au « Mat en 1 coup ». Ce que je fis avec la délicatesse qui m’est coutumière. J’ai alors visionné ses autres parties. Il a fait de même avec tous les autres joueurs du Tournoi ! Personnellement je m’en fiche en fait, mais « ça me fait mal au Jeu d’Échecs » tant il est indigne de le traiter ainsi. 

Et puis zut ! Puisque les arbitres frileux de l’ICCF sont incapables de régler ce problème inique de gestion du temps pour les zigotos qui pratiquent de telles pantalonnades, laissons place au ridicule qui ne tue point !… Amici Sumus, hein ?!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 09.05.17 9:31

Galimatias a écrit:J'ai déjà dénoncé « la morale des échecs » concernant ces « personnages dits joueurs d’échecs » qui jouent plus sur les nerfs d’autrui que pour faire honneur au roi des jeux en profitant de règles (biscornues pour moi) qui le « soutiennent » plus plus où moins…


Ainsi, un adversaire, après être resté pendant une semaine avec 1 jour de réflexion (en réalité 8 heures et quelques minutes), et alors que je répondais du tac au tac, je vois un beau matin que son compteur est repassé à +51 jours !! Et cela malgré un rappel à l’ordre pour (« double time applying »). Et ce, dans ses deux parties où, dans l’une, il a perdu une Tour nette et dans l’autre il a perdu la Dame + 1 Fou, le tout sans compensation aucune !! C’est absolument lamentable…


D’abord sur le plan échiquéen et ensuite, ce qui à mon sens est plus grave, sur le plan humanoïde… Seule, sans doute, la psychanalyse est à même de donner une explication cohérente face à l’incohérence. A quoi cela ressemble-t-il ? Qu’en retire cet adversaire dont le classement est inférieur à 1 800 et n’a donc rien à espérer de ce côté-là ? Autre exemple récent d’un jeune adversaire qui se retrouve en position de Mat imparable au bout de 15 coups. Je lui annonce la triste nouvelle (pour lui !). Pas de réponse autre que la continuation de la partie. Prenant alors cela à la rigolade, je lui annonce à chaque coup « Mat en XX ». Eh bien ! Que croyez-vous qu’il fit ?
 Il alla jusqu’au « Mat en 1 coup ». Ce que je fis avec la délicatesse qui m’est coutumière. J’ai alors visionné ses autres parties. Il a fait de même avec tous les autres joueurs du Tournoi ! Personnellement je m’en fiche en fait, mais « ça me fait mal au Jeu d’Échecs » tant il est indigne de le traiter ainsi. 

Et puis zut ! Puisque les arbitres frileux de l’ICCF sont incapables de régler ce problème inique de gestion du temps pour les zigotos qui pratiquent de telles pantalonnades, laissons place au ridicule qui ne tue point !… Amici Sumus, hein ?!

Pour ceux qui continuent jusqu'au mat, je pense que ce sont des joueurs qui n'ont pas connu un club et encore moins la compétition Idea
Quoi que j'ai connu des joueurs de club qui le faisaient Suspect car, pour certains débutants, une partie se termine par le mat !!!
Pour le reste, c'est une conduite que j'ai observée chez les enfants (laisser tourner la pendule pour pouvoir dire qu'on a perdu au temps, donc pas réellement perdu Laughing ) et il faut donc croire que seule les convenances empêchent certains de se conduire comme des gosses ? Et derrière un clavier, il n'y a plus de convenances.... Rolling Eyes

PS:Il y a aussi de gros barbus qui continuent les parties archi perdantes en OTB, pas que les enfants Idea Shocked ( donc, on imagine le barbu en JPC Laughing )
Comme déjà dit, certains se battent pour ( parfois avec  Shocked ) une boule de pétanque, alors.... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Lecroq le 09.05.17 9:50

Ces comportements lamentables ne sont une spécificité ni du JPC ni de l'OTB .On voit des choses bien pires ailleurs. C'est le comportement humain avec ces grandeurs et ces petitesses. Vous pourrez écrire des pages sans rien y changer.
Il y a aussi des comportements maladroits. Si on m'annonçait mat en 15 coups , je pense que j'irais jusqu'au bout. Laissez perdre les gens tranquillement tout seul est souvent plus efficace. Pas toujours évidemment, il y a des cas graves.

Lecroq

Messages : 1302
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 09.05.17 11:25

Lecroq a écrit:Il y a aussi des comportements maladroits. Si on m'annonçait mat en 15 coups , je pense que j'irais jusqu'au bout. Laissez perdre les gens tranquillement tout seul est souvent plus efficace. Pas toujours évidemment, il y a des cas graves.

C'est pour cela que je ne dis rien quand j'ai l'avantage car on peut facilement froisser l'adversaire dans ces cas là Idea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 09.05.17 15:58

Lecroq a écrit:Si on m'annonçait mat en 15 coups , je pense que j'irais jusqu'au bout.

Moi au contraire je remercierais mon adversaire si je me reconnaissais à coup sûr dans la séquence perdante qu'il me communique et qu'il a bien anticipée. Pas d'aigreur ni de crime de lèse-majesté en ce qui me concerne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Lecroq le 09.05.17 17:04

J'aurais plutôt l'impression qu'il me prend pour un imbécile...

Lecroq

Messages : 1302
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 09.05.17 17:18

Heureusement qu'on emploie le conditionnel parce que dans une partie terminée ICCF voir un GM 2600 aller jusqu'au mat contre lui on se dirait : il a sûrement mal ressenti quelque chose...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 09.05.17 18:22

Une fois , un adversaire Néerlandais m'a annoncé que j'étais mat en 17 coups d'après Lomonosov : je n'ai pas contesté , et j'ai abandonné illico en le remerciant por la partie
Les échecs sont un Art Martial , et , comme par exemple l'escrime ou le judo , il y a un code de bonne conduite , mais ,malheureusement ,  , je l'ai vu trop rarement enseigné en club ( à l'exception de Caïssa , sous l'influence personnelle de Seneca )
Maintenant , à l'ICCF , j'ai cru observer des différences entre les comportements échiquéens des joueurs de différentes nations cela n'a pas de valeur statistique , mais je me dois de le noter
J'ai pa exemple un bon souvenir des joueurs Polonais , même lorsque je les battais alors qu'ils étaient mieux classés : je pense à Marek Sadowski et à Matias Makowski
De même , je n'ai jamais eu de problème avec des joueurs Russes : je crois en avoir deviné la raison , mais cela demanderait une longue explication ( à laquelle je ne me déroberai pas le cas échéant )

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 09.05.17 18:42

Je me souviens d'un Italien qui , dans un Gambit Evans , a joué jusqu'au mat , mais EN BLITZANT ( une dizaine de coups en une soirée )
Il a dû penser qu'il était victime d'une combinaison qu'il ne comprenait pas , et il a voulu comprendre , ce qui est tout à son honneur

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 09.05.17 19:09

OUPS : Makowski se prénomme Tomasz

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par fianchetto59 le 10.05.17 22:36

photophore a écrit:De même , je n'ai jamais eu de problème avec des joueurs Russes : je crois en avoir deviné la raison , mais cela demanderait une longue explication ( à laquelle je ne me déroberai pas le cas échéant )

Bonsoir Photophore,

Je suis intéressé par ton explication.

Idea

_________________
« Chess can be a simple game if you ask yourself two questions after each move. The first is: What did his last move stop me from doing ?. The second and perhaps more important one is: What did it allow me to do ?»
[A. Soltis, White Opening Systems Combining Stonewall Attack, Colle System & Torre Attack (1992)]
avatar
fianchetto59

Messages : 55
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 58
Localisation : extrême nord de la France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Invité le 10.05.17 22:52

fianchetto59 a écrit:
photophore a écrit:De même , je n'ai jamais eu de problème avec des joueurs Russes : je crois en avoir deviné la raison , mais cela demanderait une longue explication ( à laquelle je ne me déroberai pas le cas échéant )

Bonsoir Photophore,

Je suis intéressé par ton explication.

Idea

Moi aussi car j'ai un russe qui traîne la savate ! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 11.05.17 0:10

Les Echecs Russes ont connu deux périodes distinctes : avant 1990 , et après 1990
Avant 1990 , les MI et GMI étaient des "athlètes d'état " : Ils devaient disputer les compétition qu'on leur désignait , et ils percevaient un salaire calqué sur celui des enseignants ( les prix des tournois étaient un bonus ) ils pouvaient donc en vivre convenablement
Après 1990 , tout cela a été privatisé : ils n'ont plus que les prix de tournoi et les primes versées par ex pour les intercercles
Pour beaucoup cela ne suffit plus , et ils doivent arrondir leurs fins de mois en étant instructeurs dans un club
Il en résulte que les clubs Russes ont un encadrement beaucoup plus solide en moyenne que les clubs occidentaux : les débutants y sont , non seulement instruits , mais éduqués

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par photophore le 11.05.17 0:35

@  Jacques :  Mesrine avait reçu une bonne éducation , et pourtant on ne peut pas dire de lui que c'était un homme qui savait vivre

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3519
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Non-abandon" dans les parties perdues

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum