Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Aller en bas

Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par photophore le 21.03.11 21:24

Je joue en ce moment une Française avec les Blancs
comme j'ai eu des problèmes avec la Winawer , j'ai cette fois joué 3 Cd2 c5 4 exd5 Dxd5
Si 5 Cf3 , alors 5...cxd4 et on perd un temps fou à récupérer le pion
Mais pourquoi les livres sont-ils muets sur 5 dxc5 ? J'ai adopté cette solution , et j'ai eu un jeu de pièces facile qui , après 24 coups , me donne un net avantage
Ce coup a été joué par des GMI tels que Anand ou Svidler , avec de bons résultats ; pourquoi n'est-il pas devenu populaire?

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3479
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par photophore le 09.05.11 9:28

Voici la partie:[Event "WS/M/316"]
[Site "ICCF"]
[Date "2011.02.25"]
[Round "?"]
[White "LePage, Claude"]
[Black "Cervený, Libor"]
[Result "*"]
[WhiteElo "2340"]
[BlackElo "2161"]
[PlyCount "72"]
[EventDate "2011.??.??"]

1. e4 {0} e6 2. d4 d5 3. Nd2 c5 4. exd5 Qxd5 5. dxc5 Bxc5 6. Ngf3 Nf6 7. Bc4 {0
} Qh5 8. Qe2 O-O 9. Nf1 Bd6 10. Bg5 Nd5 11. Ng3 Qg6 12. Rd1 h6 13. Bc1 Nc6 14.
O-O Bc7 15. Rfe1 Rd8 16. a3 Qg4 17. h3 Qg6 18. Bd3 Qf6 19. c4 Nb6 20. b4 Bxg3
21. fxg3 Nd7 22. Bb1 Nf8 23. b5 Rxd1 24. Rxd1 Nb8 25. g4 Nbd7 26. g5 hxg5 27.
Bxg5 Qc3 28. Be7 a6 29. b6 Qa5 30. Ng5 Qxb6+ 31. c5 Nxc5 32. Kh1 Qc7 33. Bd6
Qd8 34. Qh5 g6 35. Qh6 Ncd7 36. Bxf8 Qf6 *

1-0

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3479
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par admin le 09.05.11 9:41

Heureusement que les livres ne parlent pas de tous les coups.
Si les livres n'en parlent pas, les bibliothèques de logiciels non plus.
Si les bibliothèques de logiciels n'en parlent pas de prime abord, les logiciels ne les jouent pas.
Si les logiciels ne les jouent pas, ils ne font pas nulle avec.
S'ils ne font pas nulle avec, je crois que c'est mieux pour les échecs lointains.

admin
Admin

Messages : 2215
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par photophore le 09.05.11 11:10

Il y a malheureusement quelques failles dans cette chaine de syllogismes en celarent
Le coup n'est pas absent des bases de données , ni de leur bibliothèque ,avec des références aussi respectables qu' Anand ou Svidler
Quant aux logiciels , ils se déterminent en fonction de la position , sans tenir compte de la base de données
Enfin , ce coup amène des positions qui ne sont pas toujours du gout des joueurs de Française alors que le logiciel est à l'aise dans un jeu de pièces

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3479
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par admin le 09.05.11 11:31

photophore a écrit:Il y a malheureusement quelques failles dans cette chaine de syllogismes en celarent
Heureusement qu'il y a des failles dans les choses et dans les gens.
Il faut introduire des failles dans les suites inconditionnelles des ordinateurs.
photophore a écrit:Le coup n'est pas absent des bases de données , ni de leur bibliothèque ,avec des références aussi respectables qu' Anand ou Svidler
Les programmeurs lisent les livres.
photophore a écrit:Quant aux logiciels , ils se déterminent en fonction de la position , sans tenir compte de la base de données
Cela dépend du paramètre usage de la bibliothèque

admin
Admin

Messages : 2215
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par photophore le 09.05.11 14:00

Je suis un peu déçu , car ce n'est pas la réponse que j'attendais
J'espérais une analyse de la position , montrant les avantages de 5 Cf3 sur 5 dxc5 , ou s'ils ne sont pas évidents les raisons pour lesquelles dxc5 a été "occulté" par la Théorie
Maintenant , il n'est pas trop tard pour rectifier le tir

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3479
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par admin le 09.05.11 16:02

photophore a écrit:Je suis un peu déçu , car ce n'est pas la réponse que j'attendais
J'espérais une analyse de la position , montrant les avantages de 5 Cf3 sur 5 dxc5 , ou s'ils ne sont pas évidents les raisons pour lesquelles dxc5 a été "occulté" par la Théorie
Maintenant , il n'est pas trop tard pour rectifier le tir

La théorie ce sont les livres basés sur les parties jouées.
L'édition C, qui est un livre, éditée en 1981, de l'encyclopédie yougoslave (à l'époque) cite en C07, à la page 52, note 70, la variante 5.dc5 Fc5 6.Cgf3 Cf6= (rédacteur Parma).
L'affirmation "les livres n'en parlent pas", fausse, a empêché de réagir tant que la partie n'était pas publiée.
Il est possible et même probable que ton gain s'est décidé plus tard et n'est pas dû à cette variante occultée.
Maintenant on peut peut-être voir quand la partie bascule dans le camp des blancs.
Tu ne crains pas une démolition ?

admin
Admin

Messages : 2215
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par admin le 09.05.11 16:21

A première vue ce n'est pas 5.dxc5 qui est sensationnel, c'est le renoncement provisoire au petit roque 9.Cf1 ! qui est brillant et partant de là 7...Dh5 doit être remis en cause au profit de 7...Dd6 ou 7...Dc6 n'envoyant pas la dame en charentaises sur un côté roi sans aucune faiblesse.
Reste aussi à savoir si la manoeuvre Cd2-f1-g3 est aussi valable contre 7...Df5 !?
Mais admettons encore 7...Dh5. Alors ce n'est pas 9...Fd6 qui est le meilleur mais 9...Fb6 pour ramener la Dame attaquée, devant, en c5 et peut-être un coup plus tard en c7, mais surtout pas en g6 puis g4 puis g6, et les noirs ont l'air d'implorer la nulle.
C'est le grand écart de Van Damme !
Plus envisageable encore, si c'est pour la nulle au moins, 8...Fe7 à la place du 8...0-0, ne donnant pas, avant les blancs, l'adresse du roi, et permettant à la dame de réagir sur la traverse 5.

admin
Admin

Messages : 2215
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par Refalo le 09.05.11 21:37

Cette partie me conforte dans l'idée que 4...Dxd5 n'est pas le meilleur

Et encore plutôt que 3...c5, je préfère pour ma part le système 3...Cf6 :
je suis en train de débuter ainsi 3 parties dans les préliminaires de la 19ème olympiade postale, contre Allemagne, Russie et Algérie

_________________
Jean-Michel Refalo

Refalo

Messages : 324
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 56
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pharmaguideur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par photophore le 10.05.11 9:50

Quand j'ai dit que les livres n'en parlent pas , je ne pensais pas à E.C.O qui pour moi n'est pas un livre , mais une base de données papier
Il n'y a pas de texte
J'espérais que Watson en parlerait , mais pour lui 5 Cf3 va de soi , sans qu'il soit besoin d'explication , or , après 5 Cf3 cxd4 , la reprise de d4 exige un échange de cavaliers qui n'est pas indiqué dans un jeu de pièces
Il est possible que 5 Cf3 et 5 dxc5 se vaillent , mais alors pourquoi ne sont-ils pas joués à égalité?

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3479
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 91
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par admin le 10.05.11 10:08

photophore a écrit:
Il est possible que 5 Cf3 et 5 dxc5 se vaillent , mais alors pourquoi ne sont-ils pas joués à égalité?

5.dxc5 est plus joué que certaines de mes ouvertures glauques à base du grand serpent c4 g6





La réponse est peut-être là dans ce dernier tableau. Si la dame noire ne va pas se vautrer en h5 mais revient calmement à sa place de départ comme dans la scandinave, mais mieux parce que les noirs sont déjà en partie développés, cela promet la nulle, rien de plus.

admin
Admin

Messages : 2215
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les livres n'en parlent-ils pas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum