Quand la mode prime sur l'avis des experts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand la mode prime sur l'avis des experts

Message par photophore le 24.08.13 12:17

Avec les N dans la Rossolimo 1 e4 c5 2 Cf3 Cc6 3 Fb5 g6 4 Fxc6 , comme tout le monde je répondais 4...dxc6 comme dans la variante d'échange de l'Espagnole , convaincu que 4...bxc6 était inférieur
jusqu'à ce que je lise dans Palliser (The Bb5 Sicilian ) que 4...bxc6 , bien que 3 fois moins joué , était probablement supérieur , et que Svidler , notamment , faisait régulièrement ce choix
J'en ai fait autant dans une partie en cours et c'est nettement plus confortable ( surtout pour moi qui ne joue pas la Grunfeld )
Qui ( et au nom de quels principes ) a imposé cette "idée reçue" ?
Et connait-on d'autres cas où la mode a primé sur l'avis des experts ?            jocolor study

_________________
Claude Le Page
Aux commandes de son  Bathyscaphe
L'oeil fixé sur les cadrans du pifomètre
avatar
photophore

Messages : 3190
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 90
Localisation : Montesson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la mode prime sur l'avis des experts

Message par Lion_aile le 24.08.13 12:23

c'est le cas de nombreux livre qui parle d'ouverture très théorique en 1 volume Idea

je réfléchirais a des exemples...

_________________
" Plus j'apprends plus je m'aperçois que je ne sais pas " (Galilée)
"La menace est plus forte que son exécution" (Aaron Nimzovitch)
---------------------------------------------------------------------------
Lionel Laffranchise
avatar
Lion_aile

Messages : 1750
Date d'inscription : 12/06/2010
Age : 44
Localisation : Bray en Val (45)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum