Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Invité le 28.08.13 22:27

Voici un article, que vous connaissez peut-être, qui date un peu mais qui me rassure sur ma démarche première de jouer de nouveau aux échecs par correspondance (source : http://nimzovinec.free.fr/menu.htm) :

Réflexions sur l'informatique et le jeu d'échecs par correspondance.


Une des critiques les plus virulentes que rencontre le jeu d'échecs par correspondance et l'utilisation de l'outil informatique. Mais cela reste trop vaste, car il y a informatique et informatique.

En effet l'outil informatique présente plusieurs facettes :

La bureautique,

La gestion de l'information, les bases de données,

Les modules de calcul.
La bureautique va comprendre tout ce qui est traitement de texte, tableur, mise en forme de document, etc...

La gestion de l'information est plus axée sur l'utilisation de bases de données, quelles soient sous forme électronique ou " papier ". Elle répond à la question où se trouve l'information que je recherche (son gisement).

Les modules de calcul sont par essence, une possibilité d'analyse par un logiciel de différentes variantes issues d'une position donnée.

Regardons maintenant le " travail " que doit effecteur un joueur d'échecs. ce travail peut arbitrairement être découpé comme suit :

Une veille documentaire,

Une préparation générale,

Une préparation spécifique,

Jouer sa partie,

Effectuer un retour d'expérience.

La veille documentaire.

Il s'agit ici de se tenir au courant de la pratique des autres joueurs, des nouveautés , des évolutions de telles ou telles variantes d'ouvertures, etc...

Ceci suppose d'avoir accès à cette documentation, qui peut être papier et/ou informatique. Dans ce cadre là l'informatique nous permet d'effectuer une veille documentaire quasi exhaustive.

La préparation générale.

Il s'agit ici de maintenir à jour son répertoire d'ouverture ; soit en optimisant les ouvertures ou variantes habituelles, soit en introduisant dans son répertoire de nouvelles variantes voire de nouvelles ouvertures.

Dans ce contexte l'apport de l'outil informatique est identique a celui de la veille documentaire. Il est parfois nécessaire d'analyser le matériel ainsi découvert ; nous traiterons cela dans " jouer sa partie ".

La préparation spécifique.

Ici il s'agit de se préparer aux tournois, aux adversaires d'analyser leurs styles de jeu, leurs préférences, leurs parties.

L'outil informatique va nous permettre d'accéder à ces informations mais également à analyser les parties de nos adversaires.

Jouer sa partie.

C'est le travail le plus important d'un joueur d'échecs car toute erreur ici est quasi irrémédiable et annule tous nos efforts précédents.

Mais qu'est-ce exactement que jouer sa partie ?

Une partie d'échecs est constituée d'enchaînement de coups blancs et noirs. Ces coups s'inscrivent dans une continuité logique, ils sont le résultat de notre propre réflexion sur la position qui nous intéresse.

Mais quel est le cheminement de notre réflexion ?

Qu'est-ce l'analyse d'une position ?

Reprenons l'approche de Lamarck : lecture initiale de la position, puis analyse détaillée et enfin la synthèse.

Dans la phase de " lecture " de la position notre approche est " sensitive ". Nous laissons notre inconscient travailler, identifier les règles générales, les caractéristiques globales, bref se nourrir de la position pour s'en faire une " idée " ;, savoir comment la prendre, quels sont les coups candidats possibles, nourrir notre intuition.

Puis nous entrons dans la phase d'analyse proprement dite. Cette analyse comporte également plusieurs volets : calcul des variantes, mais aussi jugement positionnel, stratégique. Savoir peser le pour et le contre d'une position, identifier nos forces nos faiblesses, les compensations totales ou partielles dont nous disposons.

A l'issue de ce rude travail, vient la synthèse. Tâche ardue, difficile devant aboutir à ce que M.Euwe appelle " Jugement et Plan ".

Nous savons maintenant ce que la position réclame et comment le mettre en oeuvre.

Et l'outil informatique dans tout cela ?

Comment fait-il ce merveilleux module de calcul face à une position donnée ?

Point de " lecture " initiale, il rentre " bille en tête " dans le calcul des variantes. Ce calcul de variantes constitue, pour lui, la phase d'analyse, point de jugement positionnel, d'analyse stratégique, ni de notion de pour ou contre, de coups candidats et encore moins de ces notions de compensations qu'elles soient totales ou partielles.

Et la phase de synthèse ?

Cette dernière est réduite à sa plus " simple " expression : une fonction d'évaluation. Plus le résultat chiffré de cette fonction d'évaluation est élevé plus le coup est " bon " !

Sans dénigrer outre mesure les aspects positifs de l'approche informatique (les modules de calcul) nous touchons ici les limites de cet outil.

Certes le pouvoir de calcul " brut " des variantes est incontestable et nous ne le contesterons pas. Cependant les modules de calculs présentent des carences indéniables, nous venons de le voir.

Ces carences peuvent être regroupées en deux catégories bien distinctes :

Les limites de la fonction d'évaluation,

La non prise en compte des caractères stratégiques, positionnels et de la notions si importante de compensations.
Ayant pris conscience des limites de l'approche analytique des modules de calcul pouvons nous ( ou devons nous ) quand même les utiliser ?

En phase préparation générale et spécifique, pourquoi se passer volontairement de la force de calcul des variantes que nous propose l'informatique ?

L'homme gardant pour lui les phases de lecture initiale, les phases d'analyse (sauf variantes) et la phase finale de synthèse (en faisant fi des résultats de la fonction d'évaluation) aboutissant ainsi à ce que M.Euwe appelle Jugement et Plan..

Dans la partie sous-traitée à l'informatique il convient d'être extrêmement prudent et vigilant. En effet les limitations de la fonction d'évaluation des modules de calcul peuvent les entraîner à sous-estimer voire à ne pas considérer des bons coups !

L'informatique nous proposent des coups qui sont bons, mais est-ce le BON coup ? Celui que réclame la position.

Nous voyons maintenant comment bien utiliser les modules de calcul dans l'analyse des variantes (et uniquement !). Laissons les calculer, calculer, et encore calculer. Puis reprenons posément tous ces calculs et passons les au crible de notre lecture initiale de la position, de nos analyse stratégique et positionnelle et de notre propre compréhension de la notion de compensation et calculons à notre tour. Un faisant ainsi nous pourrons peut-être identifier le BON coup et le BON plan, celui que réclame la position.

Et pendant une partie d'échecs ?

Cette question est donc spécifique au jeu par correspondance, tout ce que nous avons décrit jusqu'ici et commun jeu " pendule " jeu par correspondance.

Certains prônent le jeu assisté par ordinateur, d'autres demandent à interdire cette pratique si elle existe.

Si nous interdisons cette pratique, pouvons nous en vérifier la non utilisation ?

Un contrôle est-il possible ?

Si la réponse en non, alors il est vain d'interdire !

Et nous devons donc admettre cette approche même si certains d'entre nous le regrettent.

Nous avons bien identifié les limites de l'approche informatique dans ce que nous appelons l'analyse aux échecs. L'apport de l'analyse " informatique ", pour aussi précieuse qu'elle soit, ne représente qu'une infime partie de ce que doit être une analyse aux échecs. Seule la méthodologie que nous avons analysée ci-dessus est " jouable ".

Substituer l'analyse informatique à ce que doit être une véritable analyse d'une position d'échecs au sens de Lamarck est une aussi grave erreur que de laisser une pièce en prise.

Effectuer un retour d'expérience.

Hé oui, il existe un après la partie !

Que nous ayons gagné ou perdu nous aimons bien savoir pourquoi !

Ici encore l'informatique peut-être utile.

Analyse de partie, certes mais à la Lamarck !

Analyse statistique des résultats obtenus avec telles ou telles variantes face à des adversaires de tels ou tels niveaux, permettant ainsi de reboucler avec le point " préparation générale "

Qui dit gestion d'informations et statistiques parle d'informatique.

Que conclure ?

Interdire quelque chose que nous ne pouvons contrôler est illusoire, inutile.

Utiliser l'analyse informatique en lieu et place de l'analyse " sensorielle " de Lamarck est une erreur.

Que reste-il à part admettre l'aide que peut nous fournir cet outil qu'est un module de calcul tout en ayant toujours à l'esprit les limitations intrinsèques a tout outil ? .

En ayant également à l'esprit que si un module de calcul sait calculer, il ne sait pas forcement jouer aux échecs !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Invité le 29.08.13 14:13

Lors de son inscription à l'AJEC, existe-t-il un élo attribué au début (comme les 1x99 élo en face à face) ?

Et ensuite peut-on trouver facilement des parties à débuter rapidement ?

Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par maximer le 29.08.13 16:03

je pense que tu débuteras à 1800 élo. Tu peux débuter par un tournoi à 5 joueurs (8 parties), il ne faut pas trop attendre (il y a 2 ans j'avais attendu une dizaine de jours)

maximer

Messages : 482
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Invité le 29.08.13 16:14

ok très bien je te remercie. Ces tournois à 5 joueurs sont entre joueurs de l' AJEC ? Existe-t-il des tournois organisés par l'ICCF pour les joueurs novices ?
Amicalement. Alain

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Invité le 29.08.13 16:19

Je pense que ma difficulté première va être de penser jeu par correspondance et non Blitz en face à face...
J'ai peur d'être trop impatient vis à vis du temps par coup...
Je pense qu'à force on doit s'y faire mais j'avoue que c'est ma plus grande crainte.
Je le vois actuellement en jouant en ligne sur l'AJEC de voir mon adversaire connecté ne pas répondre à un coup évident....houlala l'impatience ne s'arrange pas avec l'âge.
Il faut que je formate mon esprit à oublier des cadences de 3 minutes !!!! Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par maximer le 29.08.13 16:23

Blackholes a écrit:ok très bien je te remercie. Ces tournois à 5 joueurs sont entre joueurs de l' AJEC ? Existe-t-il des tournois organisés par l'ICCF pour les joueurs novices ?
Amicalement. Alain
les World Individual Open class (voir mon autre post)
les tournois à 5 joueurs sont entre joueur ajec mais homologué iccf bien sûr

maximer

Messages : 482
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Invité le 29.08.13 16:32

Merci beaucoup, j'ai lu trop tard ton autre post d'ou le doublon sur la question.

Amicalement. Alain

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par tof le 29.08.13 17:48

Bjr.

La coupe de France est ouverte aussi à tous les joueurs (deux parties, une avec les blancs et l'autre avec les noirs contre le même joueur).
avatar
tof

Messages : 302
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Invité le 29.08.13 17:52

Au final, cela me fait un large éventail... bounce bounce bounce 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par maximer le 29.08.13 18:14

Il y a aussi 4 à 5 fois par an des tournois amicaux par pays : la france rencontre un autre pays. Le nombre d'échiquiers est compris entre 20 et 60 , les élos vont de 1600 à 2500 chacun rencontrant un joueur de son niveau sur 2 parties.
à l'iccf, tu peux aussi jouer des tournois uniquement contre des européens avec 3 classes O, H, M et qui servent de qualification au championnat d'europe.

maximer

Messages : 482
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Invité le 01.10.13 7:25

Si je remonte dans le temps de 5 semaines ou j'ai inscrit mon premier post avec je l'avoue un gros doute sur le jeu par correspondance (sa lenteur, sa méconnaissance du grand public, etc) et aujourd'hui...je suis le prototype du joueur d'échecs otb qui a découvert un jeu sublime différent dans la cadence certes, mais qui nécessite beaucoup plus de préparations en amont et en aval de la partie. L'ordinateur ne fait pas tout, bien au contraire, je prépare beaucoup plus mon répertoire qu'avant, j'analyse deux fois plus, j'ai le plaisir de jouer contre des joueurs de la planète entière...le rêve. J'ai encore beaucoup à apprendre, de nombreuses imperfections (celles du débutant) comme la gestion de mon temps, mais en quelques semaines, je prends le TEMPS d'analyser, pas encore assez mais je sais que cela va venir. Je commets des boulettes par ma vitesse de jeu mais cela me fait comprendre qu'il y a une logique à respecter et je remercie tous les participants de ce forum qui m'ont donné des conseils. Car pour moi le forum reste la chose primordiale pour le tout nouveau qui débarque dans le jeu par correspondance...lire les exploits de chacun, ses objectifs et côtoyer d'excellents analystes...j'écris beaucoup, je pose beaucoup de questions, je délire sur des sujets autres mais je le fais pour ouvrir la communauté à un plus grand nombre, casser l'image (que j'avais) du joueur par correspondance fossilisé derrière son échiquier. Vous avez réussi à me faire changer d'avis, donc si moi j'ai changé, alors tout le monde peut changer (réplique dans Rocky V Wink ). Encore mille fois merci à vous, vous êtes de sacrés joueurs et je vous dois un total respect.

Sincèrement et amicalement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Lecroq le 01.10.13 12:11

Voilà qui fait particulièrement plaisir!

Lecroq

Messages : 1165
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Invité le 01.10.13 13:55

Merci à vous tous surtout.

Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Lolo le 01.10.13 19:47

Merci à toi Alain, ça fait plaisir à toute une petite équipe de bénévole qui rament au quotidien, même si ce n'est pas toujours visible (le truc de l'iceberg quoi...).
Et courage à toi pour surmonter les épreuves auxquelles tu dois faire face !
avatar
Lolo

Messages : 1574
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 54
Localisation : Ver (50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Invité le 01.10.13 19:55

Merci à toi, pour le reste c'est la vie...

On m'a dit depuis tout jeune ne fume pas, mange équilibré, fait du sport...au final, j'ai tout suivi à la règle et on me donne quelques mois à vivre à 44 ans...trop tops les toubibs Very Happy 
Bon ok je suis marié avec un médecin mais tout de même...
Mais je prends cela avec philosophie, je ne le cache pas et je crois toujours à la main divine du sauveur...smiley57.abgif.gif smiley57.abgif.gif 

Amicalement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Invité le 05.10.13 17:47

Une petit question : je joue une partie à l'ICCF ou mon adversaire tout comme moi a joué assez "vite"...

Nous en sommes au 24ème coups : il est mat en 1 coup....

Et depuis quelques jours, il a arrêté de répondre à la vitesse habituelle, pas d'abandon ou de mat en 1 coup. Son horloge lui donne 143 jours pour jouer son coup, je pense qu'il va attendre les 143 jours...smiley14.abgif.gif smiley14.abgif.gif 

Je pense qu'il est dans son droit ? même si le mat en 1 coup est obligatoire...smiley19.abgif.gif smiley19.abgif.gif 

Amicalement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par admin le 05.10.13 17:49

oui cela arrive assez souvent : on bout de 20 jours son temps s'écoulera 2 fois plus vite !
patience !

admin
Admin

Messages : 2153
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Invité le 05.10.13 18:30

merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article qui me redonne envie de jouer aux échecs par correspondance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum